CULTURE DE LA VIGNE

 

Pour un meilleur respect de la nature et une meilleure qualité de nos raisins, nous recherchons l’équilibre de la vigne en respectant le potentiel de chacun de nos terroirs. Nous conjuguons les techniques modernes : fertilisation du sol avec du marc de raisin, enherbement permanent et différent selon les terroirs, broyage des sarments, effeuillage… en assurant ainsi la pérennité de nos sols tout en respectant le milieu naturel. La manière de prévenir les maladies de la vigne reste simple et raisonnée avec un objectif de pouvoir emmener la maturité au plus loin pour obtenir une très bonne qualité des raisins.

LES VENDANGES

 

 

La période des vendanges se situe du 20 septembre au 10 novembre selon le millésime.

Nous récoltons à la machine depuis 1986 sauf les Anjou Coteaux de la Loire (récoltés par tries).

Elles débutent par les cépages Sauvignon, Chardonnay suivi du cépage Gamay et du Chenin pour les vins de base. Ensuite récolte des rosés et enfin des rouges de cépages Cabernets et du chenin pour les Anjou Coteaux de La Loire.

VINIFICATION

 

 

En obtenant le maximum de maturité de nos raisins, la vinification en est facilitée et nécessite plus une surveillance qu’une intervention extérieure pour obtenir des vins de grande qualité.

Les blancs et rosés sont vinifiés à basse température entre 15 et 17 °C, conditions idéales pour garder les arômes du cépage et l’expression terroir. Pour les rouges nous récoltons au maximum de maturité, surtout pour les Anjou Villages, puis dès que la vendange est mise en cuve, la température est élevée entre 25 et 30 °C. Grâce à cette opération capitale, la couleur et les tanins s’extraient naturellement durant une semaine.

Une fois les fermentations alcoolique et malo-lactique terminées nous réalisons en général 4 à 6 soutirages par vin, suivi d’un passage au froid pour les précipitations tartriques et en final une simple filtration au Kieselghur avant la mise en bouteille à la propriété.

Photos de cuverie.